vendredi 10 juin 2016

Rien à foot



C'est parti pour un mois d'Euro de football. Comme une majorité de Français, l'événement ne m'intéresse pas. Oui, je dis bien une majorité ! La France en Bleu, c'est une invention qui profite à ses inventeurs, pas une réalité. Un récent sondage, BVA-presse régionale, indique que 19% de la population se passionnent pour le foot et que 43% n'aiment pas du tout. Si vous ajoutez à ces derniers ceux qui vont regarder les matches de fin, non pour l'amour du sport, mais par patriotisme le plus plat, une majorité de Français n'en ont rien à faire de l'Euro de football.

Autre préjugé : cette manifestation ferait du bien au pays, ragaillardirait le moral de la nation, profiterait au gouvernement en cas de victoire. Invention là-aussi : rappelez-vous la fameuse France black-blanc-beur de 1998, lors du Mondial. Quatre ans après, Le Pen était qualifié au second tour de la présidentielle et la gauche écrasée ! Non, nous ne sommes pas un pays du tiers-monde, qui oublierait ses problèmes politiques en s'enivrant de football, qui est à peu près dans ces cas-là ce que Karl Marx disait de la religion : l'opium du peuple.

Préjugé plus élégant : le foot serait une école de vie (sic), un moyen d'intégration sociale. Pour les voyous peut-être : taper dans une balle les assagit. Mais pour un citoyen normal, non. La socialisation se fait par les grandes institutions, l'Ecole, l'Armée, l'Eglise, pas à travers un jeu. C'est également un lieu commun de comparer le football et son attraction aux jeux du cirque chez les anciens Romains, "Panem et circenses". Non, rien à voir, complètement différent, rapprochement anachronique. Les Romains donnaient à voir des spectacles sauvages, cruels, sanglants, dont les chrétiens faisaient entre autres les frais. Les gladiateurs, c'était tout de même autre chose que nos footballeurs en short et chaussettes, qui s'égratignent les genoux sur le gazon ou reçoivent la baballe sur leur tête.

La seule innovation à ce jour, pour cette édition 2016 de l'Euro, c'est la création de fan zones. Drôle d'expression ! Où sont-ils allés la chercher ? Ne peuvent-ils pas parler en bon français, comme tout le monde ? C'est quoi, une fan zone ? Ca dit quoi ? Que nos préoccupations d'aujourd'hui, c'est la sécurité, la technologie et le divertissement, à quoi sont dédiés ces parcs à supporters, comme il vaudrait mieux les appeler. On y trouvera de quoi s'amuser, sans rapport direct avec le sport. Et puis, on y sera protégé, à l'abri du monde. L'électronique dernier cri apportera ses garanties.

Pourquoi l'Euro de foot va-t-il tant faire parler de lui, alors que les concernés sont minoritaires ? D'abord parce que cette minorité est malgré tout relativement importante. Mais surtout parce que les trois valeurs cardinales de notre civilisation, que distingueront les chercheurs dans quelques siècles, ce sont la santé, le confort et ... le sport. Et sûrement plus liberté, égalité, fraternité. Même travail, famille, patrie, qui tente certains, n'est plus au goût du jour. Quant à la religion, à la guerre et au sens tragique de l'existence, n'en parlons même pas, c'est devenu carrément une autre planète ! Reste le foot. Allons-y pour le foot ! Une mauvaise période à passer, mais un mois seulement.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous n'aimez pas le sport, c'est dit et répété moult fois dans ce blogue.
Forcément, comme le football est malgré toutes ses affaires, un sport, vous n'aimez pas le football.
"Vous n'aimez pas ? N'en mangez pas ! Dispensez-vous d'essayer d'en dégoûter les autres ! Un jour, vous aimerez sans doute, quand vous aurez connu la faim..." répétait ma grand mère quand je rechignais à avaler les mets qu'elle préparait pourtant avec soin.
Un jour, EM aimera peut-être le sport et pourquoi pas le football ?

Emmanuel Mousset a dit…

Désolé pour votre grand-mère, mais je tiens à dégoûter les lecteurs de ce sport dégoûtant.

Anonyme a dit…

Mais quel but mes amis... Quel but... Frappe enroulée du gauche à 20m en pleine lucarne... Dimitri, épouse nous. Franchement. Je ferai tout ce que tu me demandes, absolument tout, si tu continues à jouer à ce niveau de dingue !!!

Anonyme a dit…

Comme je sais que les lecteurs de ce blog sont des fanatiques de foot refoulés : Prognostic France - Angleterre en finale victoire de l'angleterre 2-1
L'Allemagne n'ira pas en finale car beaucoup des cadres allemands ont décidé de prendre la retraite après le mondial. Ils vraiment souffert pendant les amicaux et il n'y a plus cette attaque blitzkrieg.
L'Espagne a du renouveler son équipe à des postes cruciaux. La défense est très moyenne et l'attaque peine. Les départs de puyol et xavi se font encore ressentir. Les nouveaux sont pas aussi expérimentés avec la selection.
L'Italie y'a beaucoup de jeunes talents mais pas encore assez expérimentés et les vieux se font trop vieux. L'Italie est en phase renouvellement.
Le Portugal je les vois très mal finir un match a 11 vu les fautes de Bruno alves, Carvalho et Pepe. D'ailleurs ils ont d'énormes talents mais y'a un collectif inexistant.
La Belgique manque cruellement d'expérience en nationale de haut niveau. D'ailleurs l'équipe peine a jouer correctement ensemble.
Allez Manu t'est avec nous, hauts les cœurs !!! On les a fumés, on les as fumés, on les, on les, on les as fumés !!!

Maxime Lépine a dit…

En ce qui me concerne vous prêchez devant un convaincu. Je trouve ce sport stupide; les salaires et les comportements des joueurs révoltants. Le pire c'est que les journalistes ne vont parler que de foot pendant un mois! Les médias c'est vraiment la pire des engeances, avec les footballeurs!

Anonyme a dit…

Après l'Euro de foot, ce sera le Tour de France, Avez-vous aussi une détestation du cyclisme ?

Anonyme a dit…

Ce billet est certes un billet d'humeur. Il est toutefois truffé d'erreurs et d'omissions. Par ex le fait que la France ait été désignée pour organiser l'Euro 2016 génère 1,5 milliard d'€ pour l'économie française. Et votre œil exercé aurait pu relever également que toute les grandes compétitions de foot (coupe du monde, d'Europe etc ) ont été remportées alors que la gauche était au pouvoir..... Il n'y a pas autant d'occasions que cela de se réjouir.
A trop forcer le trait on tombe nécessairement dans la caricature.

Erwan Blesbois a dit…

Le foot, ce sont des smicards qui paient pour voir des millionnaires jouer au ballon, des millionnaires au passage, de mieux en mieux payés. Mais c'est normal, il faut bien fluidifier les échanges, par des réformes libérales, comme la loi El Khomri, qui provoquera in fine, certainement encore une augmentation de ces salaires. En réalité tout est lié : des salaires faramineux des footballeurs, aux violences à Marseille des smicards - qui n'est que le reflet de la violence libérale qui s'exerce sur les travailleurs -, à l'interdiction donnée aux syndicats par leur chef, de perturber l'euro de foot ; on ne touche pas à certains tabous. Le football, c'est l'espoir éventuel pour un jeune, d'échapper à son destin de futur smicard ou chômeur. Le foot c'est une façon d'acheter la paix sociale, et tous les politiques le savent, même si ils font mine de s'intéresser au foot : le foot c'est la dernière chance pour le gouvernement d'en finir avec la contestation sociale, le tabou aura été plus fort que la révolte légitime.