samedi 4 mars 2017

Déterminés à gagner




L'apéro citoyen d'En Marche ! hier soir à Saint-Quentin (vignettes 1 et 2) ne pouvait pas mieux tomber pour nous motiver. Dans la journée, nous apprenions qu'un sondage mettait Emmanuel Macron en tête de tous les candidats, dès le premier tour. Bien sûr, les enquêtes d'opinions donnent des tendances variables, mais c'est une indication forte et un encouragement. Et puis, quel que soit le sondage, notre candidat est dans le trio de tête depuis plusieurs semaines. L'élection a lieu le mois prochain, rien n'est certes joué, mais le paysage politique commence à se stabiliser et les grandes tendances ne vont pas substantiellement se modifier.

Hier, Cyril Thirion nous a présenté l'état de la campagne. Puis Michel Amiri a traité du problème majeur de la confiance à l'égard de la classe politique, qui fait actuellement défaut dans l'opinion publique. Emmanuel Macron échappe à cette défiance. Olivier Leroy nous a présenté succinctement les grands lignes du programme économique, dont la philosophie est de rééquilibrer l'effort de solidarité entre capital et travail, afin de mettre à contribution le premier au profit du second. Enfin, Gaël Dazin a développé les positions d'Emmanuel Macron en matière de sécurité et de défense.

Il s'agit maintenant de continuer à diffuser toutes ces propositions (le programme d'Emmanuel Macron fait 150 pages !) autour de nous, sur internet, dans des distributions et des porte à porte. Ce que nous sentons, c'est que la victoire est à notre portée, parce que la gauche se cherche, parce que la droite se perd, parce qu'une majorité de nos concitoyens aspirent fortement à un renouvellement. Nous sommes prêts et déterminés.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Nous avons voté le candidat élu n'était pas celui que les médias attendaient !!! à partir de là, la machine à broyer s'est mise en marche ; où est le secret de l'instruction et la présomption d'innocence ?
M. F. FILLON, il faut vous battre, le verdict des urnes parlera comme pour la primaire.
Le constat aujourd'hui c'est que dans les moments de tourmente, F. FILLON va compter ses vrais amis.
Les médias veulent nous imposer de nouveau JUPPE, eh bien non, plutôt voter Le Pen !

Anonyme a dit…

L'oligarchie veut nous laisser le choix qu'entre Juppé et Macron. FILLON l'aura dans le FI(ll)ON ! Quant à Le Pen, jusqu'où pourra-t-elle résister à la pression judiciaire ? Sachant que Juppé et Macron ne valent pas mieux sur le plan judiciaire, mais eux ne seront jamais inquiétés avant l'échéance.

Anonyme a dit…

Macron nous explique que nous n'aurons plus à payer la taxe d'habitation, que c'est l'Etat qui va la payer à notre place aux collectivités locales.
Mais l'Etat, c'est qui ?
L'Etat, c'est nous !!!
N'aurait-il pas tendance à nous prendre pour des naïfs, voire même un peu plus ?
Il veut tout déréguler, tout changer à la baisse, pire que Fillon, en faisant croire que ce sera mieux.
Je ne voterai pas Macron.
Je voterai certainement Le Pen, si elle n'est pas mise en prison par le pouvoir judiciaire très légèrement partial, d'ici-là

Anonyme a dit…

Macron t'es foutu, le peuple sera dans la rue !!!

Emmanuel Mousset a dit…

Dans la rue pour acclamer Macron au soir de sa victoire !

Mehdi a dit…

Emmanuel ravis de te lire mais triste de ne pas avoir pu assister à cette réunion :(
En tout cas je remarque que tous ces commentaires pour lepen ou fillon sont anonymes... y compris pour les insultes... que de courage!!

A bientôt ;)

Maxime Lépine a dit…

Oh je suis sûr que Macron va gagner... d'une façon fort déloyale d'ailleurs...après tout, il a laissé ses petits copains de Bercy renseigner le Carnard, dans le seul but de détruire François Fillon.

Emmanuel Mousset a dit…

Mehdi, il n'y a pas de courage, c'est plutôt un amusement et une confirmation, tellement beaucoup de commentaires ne tiennent pas la route.

Maxime, l'accusation est gratuite et Macron n'a pas besoin de ça pour l'emporter.

Anonyme a dit…

Certes quand ce Macron est apparu, j’ai compris que Hollande avait façonné un leurre pour siphonner les électorats du centre, d’une partie de la droite ainsi que la frange des déçus du PS. Parmi les crûs achetés « en primeur » par les Attali et autres Minc, le jeune inspecteur des finances, vinifié à point par quatre ans en fût rothschildien, a réussi tous les tests de dégustation lors de son passage à l’Elysée. Hollande tenait son homme. Alors, en avant ! Un ministère qui « claque sa mère » et une médiatisation, surprenante, redoutablement efficace. Jamais en effet l’on avait assisté à la mise sur orbite d’un personnage au profil de si peu de poids...

Anonyme a dit…

Juppé eût remporté le match en novembre, s’en était fini du projet Macron.
Monsieur Hollande, plus que bravo. Chapeau !
Son public initial à Macron ? Des gens simples, en quête d’optimisme, pas trop difficiles mais grâce auxquels il s’est construit l’image d’un meneur pourvu de charisme, et que viennent relayer des militants tel Emmanuel Mousset, à des échelons plus locaux.

Anonyme a dit…

Les casseroles que traîne Macron vous en parlez quand ?

Emmanuel Mousset a dit…

Celles qui sont dans sa cuisine, quand vous voulez ! Savez-vous que c'est un bon connaisseur de grands vins ? Je vous renvoie à son entretien dans "Vins de France" de ce mois.

Philippe a dit…

Quelle passion pour l’un l’une ou l’autre de ces politiciens !!!
Que savez-vous de l’un l’une ou l’autre ?
Au fond … rien !
http://jacques.viallebesset.scribouilleur.over-blog.com/article-credo-lucien-jacques-120367712.html
Dans ce texte poétique connu beaucoup de choses sont évoquées.
Les politiciens, êtres du paraître avides de pouvoir, seraient plutôt « Ce sable mouvant , cette eau morte ».
Les humbles, êtres invisibles, seraient plutôt « Et puis surtout et avant tout
Pour le simple accueil d'un berger ».

Emmanuel Mousset a dit…

Vous pensez à Jean Lassalle ?

Philippe a dit…

"Vous pensez à Jean Lassalle ?"
Lasalle ... il n'y a pas de berger qui gagne 5000 euros net par mois ! et qui ont des indemnités à hauteur de 9618 euros pour se payer un secrétariat !
Avec Fillon on connaît les tarifs ...
Je ne pensais pas non plus à la Joconde …
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/tanguy-pastureau-macron-c-est-la-joconde-en-mec-7786319566
amusant

Philippe a dit…

Je viens de faire une revue de presse rapide ce matin.
Tous contre Fillon sauf un article neutre (Atlantico)
Si l'on se réfère à la "jurisprudence" "2005, Brexit, Trump, primaires de droite" ... F.Fillon est notre futur Président.
Pour faire le lien avec mon précèdent commentaire : majoritairement on ne suit plus les bergers traditionnels d'ailleurs largement autoproclamés grâce au fait qu'ils monopolisent les micros dominants.
J'attends avec impatience de lire mes intellos préférés M.Onfray, M.Gaucher, A.de Benoist sur cette bascule sociétale.

EC a dit…

J'ai pu entendre E M en meeting : décevant.
J'ai pu l'entendre en colloque (en tout petit comité) : calme, clair, net et précis.
J'en déduis qu'en meeting, il se force, il est en représentation, il essaie de communiquer.
Au calme, il expose ses idées, ses vérités et ne se force pas.
Je préfère le calme à l'énervé voire l'excité des meetings.
Comme je n'ai pas confiance en ceux qui ont deux visages, je m'abstiendrai de lui apporter ma voix.